Le Château du Roeulx cultive les nuages

06 May 2015
article de: 
.

À partir du mois de mai, le château du Roeulx, partenaire de Mons 2015, s’ouvrira au public pour mettre à portée de mains ces cumulus qui ont toujours fascinés les hommes. Un rêve en apesanteur qui mènera le visiteur, à travers 50 oeuvres (de 35 artistes différents) disséminées dans l’ancienne orangerie et le parc verdoyant du château.

Nous avons interrogé la commissaire, Michèle Moutashar (Conservateur en chef honoraire du Patrimoine des Musées de France) qui évoque ce cadre idyllique où ces œuvres ont été rassemblées autour d’une « horticulture » du nuage : « Le château du Roeulx, son jardin en particulier, m’ont permis de cultiver un autre aspect du nuage qui est cette notion de métamorphose et de fève. On est vraiment dans l’idée de l’artiste Jean Arp où toutes ces formes sont tout le temps en train de se métamorphoser, de germiner. » Une approche nouvelle d’un thème universel où les visiteurs découvriront qu’il est possible de cultiver les nuages comme on cultive son jardin.

Toutefois, la commissaire insiste sur le caractère non descriptif de l’exposition. « Il n’y a presque pas d’illustrations de nuages, nous confi e-t-elle. On s’intéresse plutôt au lien presque ombilical entre le nuage et le corps humain. Et de suivre le lien extrêmement charnel, intime, qu’il y a entre son corps et celui des nuages. »

L’exposition Clouds se vivra comme un corps à corps où le nuage s’incarne au plus près de nous. Elle nous transportera aux confins de notre esprit, car les nuages ont toujours été le plus merveilleux des ascenseurs pour l’imaginaire ; un symbole de liberté et un objet de fascination.


BENJAMIN DELAUTRE (ST.)


Pour plus d'informations, rendez-vous sur : http://www.mons2015.eu/fr/clouds