Napoléon, c’est ton destin

20 Jun 2015
xavier's picture
article de: 
Xavier F.

Un numéro, un destin. Au service de Napoléon, première exposition immersive du Mons Memorial Museum. Du 13 juin au 27 septembre, tirez au sort votre destin dans cette première exposition temporaire du nouveau Mons Memorial Museum.

Comme si vous y étiez, entrez au service de Napoléon ou subissez l’occupation de son armée ! (Photo © Chantal Crèvecoeur / Waterloo200)

Waterloo n’est plus morne plaine et Napoléon à la mode ! Celui qui porta un temps l’espoir des Lu­mières avant de mette l’Europe à feu et à sang ne laisse pas de fasciner. Pour le bicentenaire de la Bataille de Water­loo, l’ASBL éponyme programme, du 18 au 21 juin, la plus grande reconstitu­tion historique jamais organisée. 5000 figurants, 300 chevaux et 100 canons sur un site historique réorganisé de fond en comble ! Un mot d’ordre, plon­ger les spectateurs dans la bataille comme s’ils y étaient, qui prévaut éga­lement pour l’exposition du nouveau Mons Memorial Museum – Un numéro, un destin. Au service de Napoléon.

On l’avait déjà constaté lors de l’inauguration du musée, les 4 et 5 avril derniers : exit la présentation chronologique conventionnelle et les explications ex-cathedra. À l’heure de la révolution numérique, il faut de l’« immersif », de l’émotion collective et individuelle, « vivre une expérience » pour se sentir concerné par une réalité qui n’a plus cours. Ainsi le principe fondamental de cette pre­mière exposition temporaire du MMM cherche à faire ressentir aux visiteurs l’impact, sur les habitants de l’époque, de la conscription sous les régimes français instaurés chez nous entre la bataille de Jemappes (1792) et la ba­taille de Waterloo (1815).

Et vous devenez littéralement l’un d’eux en tirant au sort un numéro qui déterminera votre parcours dans l’exposition. Pas de chance, vous êtes enrôlé dans l’armée française et sommé de défendre les intérêts de la France. Pas de bol, vous restez civil et devez subir les exactions de l’occupant à travers une série de témoignages, d’objets d’époque et de lettres plus poignantes les unes que les autres.

Quel que soit le tirage au sort initial, vous vous immergerez dans l’autre volet de l’exposition afin de sai­sir toutes les facettes d’une époque qui bouleversera en profondeur nos régions et l’Europe entière. Tirez main­tenant votre numéro...

XAVIER FLAMENT

Un numéro, un destin. Au service de Napoléon Du 13.06 au 27.09.2015, au Mons Memorial Museum, boulevard Dolez, 7000 Mons (Google Map ci-dessous). Du mardi au dimanche, de 10:00 à 18:00. € 6,00 – 4,00 (musée + expo : € 12,00 – 8,00). Commissaire : Corentin de Favereau de Jeneret. Une organisation du Pôle muséal de la Ville de Mons, avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles et de la Fondation Mons 2015. Tél : 0032 (0) 65 39 59 39

À LIRE AUSSI aussi sur l'expo, le reportage d'Arthur Lejeune, étudiant à l'IHECS. Bruxelles Bondy Blog.

Et le reportage de Télé MB.

LE MUSÉE

La guerre en Immersion au Mons Memorial Museum

Mons Memorial Museum © Serge Brison

Violemment frappée par les deux guerres mondiales, Mons a inau­guré le 4 avril dernier le Mons Memo­rial Museum sur le site de l’ancienne Machine à Eau. Dans la pénombre, le visiteur entre dans une tranchée et suit les avancées et les replis des uns et des autres, au son étouffant des bruits de bottes et par dispositifs multimédias interposés.

La Grande Guerre occupe une place centrale du MMM. Elle s’ar­ticule autour d’un double parcours qui met en regard le vécu des civils et celui des soldats sur le front. La Deuxième Guerre mondiale prolonge ce par­cours. Il s’agit de rendre perceptibles les failles qui ont morcelé la société.

Entre 1940 et 1944, les lignes de front idéologiques modifiaient dans la dou­leur les notions d’appartenance, de patriotisme, de violence légitime et illé­gitime. Un parcours immersif qui laisse le visiteur pantelant.

Mons Memorial Museum, boulevard Dolez, 7000 Mons : 0032 (0) 65 40 53 20