Bilans

Mons 2015 : la métamorphose d’une ville

Un an et demi après sa clôture, Mons 2015 apporte les premiers éléments d’un bilan plus que positif. La Capitale européenne de la Culture peut se targuer d’exemplaire à bien des égards. Enrichie d’une adhésion nouvelle de ses acteurs politiques, économiques, sociaux et culturels et d’une transformation visible de son patrimoine, elle poursuit sa mutation vers un premier objectif fixé à 2025. Une biennale, dont les premiers éléments commencent à se dessiner, sera organisée à l’automne 2018.

 

1. Une Capitale parmi les plus exceptionnelles

Tout projet de Capitale européenne de la Culture (CeC), initiative de la Commission européenne mais organisé intégralement par les collectivités locales, est une sorte d’O.V.N.I. fait d’embûches et de surprises. Les villes qui sont parvenues à réussir cette aventure unique, Liverpool, Lille, Guimaraes ou encore Riga, ont indéniablement changé de visage. Les habitants des territoires concernés gardent en mémoire, des années après, la vitalité apportée par ce bouleversement. Ariane, guide touristique à Mons nous disait ainsi au moment de la cloture des festivités : « Maintenant que vous commencez à me connaître, vous saurez que ces mots ne sont pas à prendre à la légère : sachez que vous avez changé durablement le visage de ma ville, quelque part notre vie à tous, en tout cas indéniablement la mienne ».

Dans le palmarès des CeC réussies, il faudra désormais ajouter Mons et la mobilisation exemplaire de ses acteurs politiques, économiques, sociaux, académiques et culturels. On pense notamment à l’association de près d’un millier de petites et moyennes entreprises au sein du Club Mons 2015 Entreprises dès 2012. Au Grand-Ouest qui est parvenu dès 2014  à rassembler tous les bourgmestres de Mons-Borinage autour d’un projet commun et, au total, aux 48 villes et communes partenaires impliquées. Aux milliers d’ambassadeurs actifs avant, pendant et après la CeC et évidemment aux 1200 artistes hennuyers et 2200 belges (hors Hainaut) qui ont participé à rendre l’année exceptionnelle.

L’Europe entière se souviendra d’une des plus belles fêtes d’ouverture jamais vues, d’une des expositions les plus visitées en Europe en 2015 pour Van Gogh au Borinage et de l’exploit de l’inauguration simultanée de cinq nouveaux musées. Tout cela avec un budget général réel de 71.433.400 euros, dans la moyenne des autres CeC. Il faut aussi dire que :

  • Plus de 2,1 millions de visiteurs ont acheté un billet ou participé à un des événements gratuits de Mons 2015 ;
  • Chaque 1€ investi par les autorités publiques régionales dans le budget opérationnel de la Fondation Mons 2015 retourne comme 5,5 € net dans l’économie belge.

Ces résultats sont tirés de l’étude du bureau KEA, European Affairs et ont été présentés par son directeur Philippe Kern ce 21 juin 2016 lors d’une conférence de presse organisée par la Fondation Mons 2015 au 106 de la rue de Nimy à Mons, celui-ci ajoutant que « le principal retour sur investissement n’est pas facilement quantifiable : confiance, moral, fierté, état d’esprit, attractivité, image, qualité de vie ».

Une stabilité et un professionnalisme remarqués

Les douze années de préparatifs de Mons 2015 furent remplies de grands bonheurs, de mains tendues, de liens reconstruits et de « fierté retrouvée », comme le titrait le journal Le Monde au lendemain de la fête d’ouverture.

Dans un courrier adressé à la Fondation le 16 février 2016, la Commission européenne, en la personne de Karel Bartak, Head of Culture Programme Unit, DG Education and Culture, a tenu à « souligner le travail remarquable qui a été effectué par votre Fondation depuis la nomination de la ville de Mons au titre de capitale européenne de la culture en novembre 2010. La stabilité, le professionnalisme et le dévouement sans relâche de l’équipe dirigeante, conjugués à l’enthousiasme et à l’implication de tous les membres de l’équipe, y compris les volontaires, auront été des éléments essentiels dans la réussite de l’année 2015 ».

PDF icon Rapport_d'activité_Mons2015.pdf

Le Conseil d'Administration de la Fondation Mons 2025

FWB- Dominique COMINOTTO

FWB- Jacqueline GALANT

FWB- Vincent CREPIN

 

Région wallonne- Odon BOUCQ

Région wallonne- Martine DUREZ

Région wallonne- Georges-Louis BOUCHEZ

 

Province- Joël DELHAYE

Province- Catherine HOCQUET

Province- Béatrice AGOSTI

 

Ville- Elio DI RUPO

Ville- Ermeline GOSSELIN

Ville- Emmanuel TONDREAU

Ville- Savine MOUCHERON

Ville- Jean-François DERENTY

 

Observateur /FWB- Patrick DENIS