Jacques du Broeucq (CA. 1500-1584, Mons)

Le Michel-Ange du Nord

N’est pas « Maître-Artiste » de l’empereur Charles Quint qui veut ! C’est pourtant le cas du génial architecte et sculpteur montois Jacques Du Broeucq. Il séduit la Reine Marie de Hongrie et les chanoinesses de Sainte-Waudru qui le protègeront de ses idées humanistes un peu trop inspirées… par la Réforme protestante. Car l’art de Du Broeucq trahit une nouvelle conception de l’Homme. Loin de la rigidité immobile du Moyen-Âge, ses sculptures, à la douce gestuelle, vibrent dans la lumière.

Du 10 au 18 octobre 2015, des expositions partent sur ses traces, peu nombreuses, sauf au Château de Boussu, qui porte encore sa marque et accueille son musée et une exposition dédiée aux arts de la table. En plus d’y reconstituer un banquet d’époque ! Sans oublier un parcours immersif sur tablette, un colloque international et une publication scientifique. Soit, un bel éclectisme pour (re)découvrir l’oeuvre de cet artiste, qui a troublé les grands de ce monde !

Pour prolonger