Numérique

Numérique

Where technology meets culture

La programmation numérique a été construite selon trois grands axes : L’Esprit de Mons, Digital Memories, les citoyennetés et réseaux européens.

 

En 2015, le numérique engage un nouveau type de médiation et de démocratie directe entre l’individu et le monde. Le Café Europa en est le projet phare : café philosophique interconnecté ; laboratoire où manier les nouvelles technologies pour les comprendre, discuter de leur impact sur la société et partager ces débats, en temps réel, avec d’autres interlocuteurs aux quatre coins de l’Europe.

L’art numérique y est aussi bien présent avec des résidences d’artistes et de commissaires internationaux, des expositions d’œuvres originales entre réalité augmentée, expérience à distance et interaction directe.

Le numérique est déployé sous toutes ses formes au sein du Festival VIA, festival international axé sur les nouvelles technologies ; l’occasion de découvrir des créations théâtrales, musicales et chorégraphiques (Radioscopies de Michèle Noiret, Amnesia de Jean-Michel Van Den Eeyden…), des installations urbaines et expositions (Mons Street Review, portrait de ville 2.0 de la Compagnie X/tnt, Citylight, mapping présenté par Numédiart/Umons, Bienenstock/La Ruche, œuvre interactive de Martin Honzik (Ars Electronica), Mons Young innovators, exposition d’Art²)

Le numérique innerve encore plusieurs projets transversaux aussi divers que le festival de philosophie et de musique Les Inattendues à Tournai, l'exposition Mapping Knowledge au Mundaneum, Les Ateliers de la cité entre Mons, Bruxelles et Avignon, Les Transnumériques ou Citysonic proposés par Transcultures, les 2015 Histoires de Mons 2015 de Télé Mons/Borinage ou que l’interconnexion du nouveau Pôle muséal de Mons et l’Artothèque.
Le futur, c’est maintenant !