La Phrase 16/03/15

16 mar 2015
Portrait de Anouck
article de: 
.

ÉCRITURE DU JOUR :

Dans l’ouragan pervers des habitudes quotidiennes virevolte un poète solitaire. Il quête seulement, au sommet des murs de pierres, quelques soupçons de mousse; de quoi peut-­être adoucir la route vers l’éternité. (Karelle Ménine) «Comme un pauvre rué parmi d’horribles mets», (Paul Verlaine, Sagesse, 1881) échaudé mais jamais rebuté, il écrit et il doute. La faute à qui, à quoi. Son coeur est en fragments, sa sagesse en éclats. (Karelle Ménine) «Lorsque le poète a fini sa tâche. L’homme, non.», (Paul Verlaine, Fragments, (1844-1896)) dit-­il, fou, fou de clarté. (Karelle Ménine)

O Belgique qui m’a valu ce dur loisir, Merci ! J’ai pu du moins réfléchir et saisir Dans le silence doux et blanc de tes cellules Les raisons qui fuyaient comme des libellules... (Paul Verlaine, Parallèlement, 1886-1889)