La Phrase 28/04/15

29 avr 2015
Portrait de Anouck
article de: 
.

ÉCRITURE DU JOUR :

En soupirs inégaux sous la ramure grise / Que caresse le clair de lune blême et doux. / Immobiles, baissons nos yeux vers nos genoux. / Ne pensons pas, rêvons. Laissons faire à leur guise / Le bonheur qui s’enfuit et l’amour qui s’épuise, Et nos cheveux frôlés par l’aile des hiboux. / Oublions d’espérer.  Discrète et contenue, / Que l’âme de chacun de nous deux continue / ce calme et cette mort sereine du soleil. / (Paul Verlaine, Circonspection, 1884)

[...]ô mes divers / Amis, moi déjà sur la poupe / Vous l’avant fastueux qui coupe / Le flot de foudres et d’hivers. Une ivresse belle m’engage / [...] (Stéphane Mallarmé , “Salut”, 1893)