La Phrase 30/03/15

30 mar 2015
Portrait de Anouck
article de: 
.

ÉCRITURE DU JOUR :

 

Rêveur lunaire

mince et clair

épris de calme.

Un voeu chaste :

balayer l’enfer.

Un lent réveil : 

debout oisif ! 

Titubement, 

sonnet boiteux. 

Impénitent 

le baladin, 

badauds devant, 

moins malins ; 

lui, le badin 

fait la roue 

au derrière 

des femmes 

des hommes 

des voiles 

du ciel étoile 

et du jour. 

De son front 

il médite 

et mesure 

épris, époux, 

violent amour, 

haine violente, 

pauvre être. 

De n’être qu’à

soi, même là il 

faut être, 

fleurant la rose 

le thym, la menthe. 

Ça sonne creux 

et despotique 

et cruel aussi 

cette façon de 

faire guêpes 

vrombissantes 

autour d’une 

fourmi seule 

et taciturne. 

Des choses dans 

sa tête chantent. 

Ô son diurne !!