Saga Verlaine Épisode 7 : Un dessin inédit de Félicien Rops rejoint l’expo !

29 oct 2015
article de: 
.
Sphinge_Verlaine003

Félicien Rops, La Sphinge (Parallèlement). Dessin au crayon et crayon de couleur, 1889. H440 x L310mm. Céroux-Mousty, Collection Pierre-Marie Melin.

Une sphynge inaccessible

Pour son recueil Parallèlement prévu chez Vanier, Verlaine veut solliciter Félicien Rops pour un frontispice.
Rops imagine un dessin assez complexe dans lequel se tient « une espèce de sphynge androgyne, à l’air féroce et mystérieux qui regarde vaguement ». Le projet prend forme mais Rops traîne et tarde à remettre son dessin. Il refuse de le donner à l’éditeur Vanier prétextant son état de santé.

En réalité, il n’arrive pas à s’entendre avec Vanier, un « mufle sans avoir l’air ». Mécontent des conditions, Rops repousse sans cesse le contrat. Parallèlement de Verlaine paraîtra sans la Sphinge. Paul est profondément attristé de cet échec incompréhensible, pourtant il ne verra jamais son dessin. Pas de sphinge androgyne pour égayer ses nuits. L’esquisse de la Sphynge, magnifique, existe pourtant. Elle fait partie de la bibliothèque d’un collectionneur privé.  Elle sera à Mons 2015.

Mons 2015 s'infiltre dans l'exposition Verlaine, Cellule 252 !

Suivez l'événement Facebook pour des anecdotes croustillantes, des vidéos : une véritable SAGA de l'expo ! (A découvrir dans son intégralité ici)