Samedi 11 décembre 2021 > Dimanche 9 janvier 2022 – Artothèque

 

exposition / ateliers participatifs 

« Les impertinentes », petites filles aux couettes insolentes, avides d’histoires, sont parties rendre visite aux villages de Mons : à Nimy, Flénu, Hyon, Ghlin ou encore Harmignies, ces gamines fragiles et malicieuses y ont découvert des objets curieux ou anodins, nichés au fond  d’une armoire ou trônant sur le buffet, que des habitants conservent précieusement chez eux comme témoins d'une histoire : le portrait de la bonne-maman par un artiste du coin, la pipe de bon papa, la pierre trouvée lors des travaux de rénovation de la maison familiale, l’autographe d’un personnage célèbre de passage dans le coin, un tableau méconnu d’un artiste de la région, … Autant d’objets de famille ou œuvres singulières qui ont dévoilé leurs secrets. A partir de ces histoires, les fillettes curieuses sont allées dénicher des œuvres des collections des musées montois afin de raconter à leur tour d’autres histoires. Lors de chaque temps fort, elles se sont invitées chez un habitant de l’entité, s’amusant à y créer un univers autour des objets en portant un regard neuf sur notre patrimoine.  

Après ces escapades, ces objets de l'ombre sont réunis à l’Artothèque avec les œuvres choisies parmi les collections des musées montois.

Réceptacle de nos émotions, cette petite fille d’un blanc immaculé se fait porte-parole de ces patrimoines anonymes et pourtant universels. A travers son regard de gamine curieuse, elle nous invite à les observer et à s’interroger sur le rôle d’une œuvre d'art et de son rapport au monde...

 

Un projet participatif dirigé par Giuseppe Lonobile en collaboration avec le Pôle muséal de la Ville de Mons et les habitants de l’entité montoise, accompagné par la caméra de Florian Vallée.